L’énergie solaire est une énergie propre et renouvelable qui a
gagné en popularité ces dernières années grâce au progrès
technologique, au besoin croissant de gagner en autonomie énergétique
et aux incitations du gouvernement français à investir dans
l’installation de panneaux solaires. Cette énergie est produite à
partir de panneaux rectangulaires qui utilisent les rayons du soleil
pour produire deux types de réactions énergétiques : la
première à partir de la lumière des rayons du soleil et l’autre à
partir de la chaleur qu’ils produisent.

On appelle « panneaux photovoltaïques » les panneaux
solaires qui captent la lumière des rayons du soleil pour produire
de l’électricité. Ceux utilisent la chaleur des rayons lumineux
pour chauffer les eaux sanitaires et de chauffage sont les « panneaux
solaires thermiques ». Il faut bien distinguer ces deux
catégories quand on
décide d’installer un réseau de panneaux solaires chez soi.

Dans les deux cas, l’énergie utilisée est gratuite et dépend de
la durée et de l’angle d’exposition du panneau aux rayons du soleil.
L’emplacement des panneaux solaires joue donc un rôle déterminant
dans l’optimisation du rendement énergétique.

Pourquoi installer des panneaux solaires ?

Face à une utilisation toujours plus importante d’équipements
électriques au quotidien et compte tenu du tarif des énergies qui
augmente régulièrement, il devient indispensable de s’orienter vers
des modes d’alimentation renouvelables et gratuits pour deux raisons
principales : réduire sa facture de consommation personnelle et
réduire son impact environnemental. Avec les progrès du secteur de
l’énergie solaire, les prix d’installation et d’équipement ont
suffisamment diminué pour devenir accessibles au plus grand nombre.
L’installation est de plus en plus simple et le matériel est de plus
en plus performant.

L’un des principaux obstacles lié à l’installation de panneaux
solaires provenait de l’interdépendance des différents panneaux. Si
un panneau photovoltaïque rencontrait une baisse de production à
cause d’une zone d’ombre par exemple, tout le réseau était impacté.
Ce n’est plus le cas grâce au
micro-onduleur qui remplace désormais l’onduleur (l’appareil
qui convertit l’énergie en électricité) et garantit une production
continue de l’électricité même quand un panneau s’arrête. Dans un
autre registre, le pourcentage annuel de baisse de rendement des
panneaux solaires est passé de 0,8% à 0,5% grâce au développement
d’équipement plus efficace.

De plus, avec une durée d’utilisation de plus de 20 ans, les
panneaux solaires sont robustes et résistants. Ils demandent peu
d’entretien après installation et sont relativement simples à
mettre en place.

Les panneaux photovoltaïques permettent une production
énergétique accessible aux particuliers qui souhaitent réaliser
des économies et gagner rapidement en autonomie électrique. En cas
de raccordement au réseau national, l’électricité produite en
surplus est revendue aux fournisseurs d’électricité afin de
réaliser des économies supplémentaires.

L’installation d’équipement photovoltaïque est d’ailleurs
encouragée par le gouvernement français qui propose une prime à
« l’autoconsommation photovoltaïque » et applique un
taux de TVA réduit sur l’équipement pour inciter les particuliers à
investir et revendre leur surplus de production énergétique.

Enfin, l’impact environnemental des panneaux solaires est
quasiment inexistant en comparaison des énergies fossiles qui
entraînent des gaz à effet de serre. Cet argument séduit de plus
en plus de ménages soucieux d’améliorer leur empreinte carbone.
L’énergie solaire s’impose comme une solution simple et efficace
pour gérer sa consommation électrique ou le chauffage des eaux
sanitaires en autonomie partielle ou totale tout en respectant
l’environnement.

Où peut-on poser des panneaux solaires ?

Un panneau solaire peut être installé
de trois façons différentes :

  • sur le toit : c’est
    l’installation classique du panneau solaire. En hauteur et incliné
    grâce à la toiture, votre panneau évite les ombres et profite
    d’une exposition maximale.

  • intégré au bâti : votre
    panneau solaire remplace les tuiles du toit. C’est coûteux au
    départ mais le tarif de rachat de l’électricité produite est plus
    avantageux.

  • au sol : cette installation
    est utilisée pour les panneaux solaires thermiques afin de chauffer
    l’eau.

Attention, les aides du gouvernement
ne concernent pas tous les systèmes d’installation, renseignez-vous
bien auprès d’un professionnel pour définir votre projet et
profiter de tous les avantages.

Quelles sont les conditions optimales d’installation ?

Un panneau solaire qui n’est pas installé dans des conditions
optimisées gaspille une partie de sa production énergétique. Pour
profiter d’un ensoleillement optimal, l’installation d’un panneau
solaire doit prendre en compte des contraintes techniques à adapter
en fonction de l’exposition géographique. En France, les
caractéristiques sont les suivantes :

  • Une orientation des panneaux plein sud : la partie sud
    d’une habitation est la plus exposée au soleil. Avec
    une mauvaise orientation, il est possible de perdre jusqu’à 40% de
    production énergétique. C’est la condition principale pour
    rentabiliser votre production énergétique et couvrir vos besoins
    domestiques.
  • Une inclinaison de 30°
    en moyenne pour chaque panneau : pour optimiser la production,
    les rayons du soleil doivent arriver sur le panneau de façon
    perpendiculaire. C’est pourquoi on incline les panneaux solaires.
    Cependant, on parle généralement d’une inclinaison à 30° ;
    mais en hiver par exemple, le soleil est bas et l’angle
    d’inclinaison peut être modifié en fonction de cette contrainte.
    Le degré d’inclinaison choisi dépend de votre objectif de
    production. Si vous revendez une partie de l’électricité produite,
    votre objectif est de produire de l’énergie toute l’année, en
    continu. Dans ce cas l’inclinaison est à 30°. Si vous ne produisez
    de l’électricité que pour votre consommation personnelle, votre
    objectif est d’optimiser la production en hiver puisque c’est là
    que votre consommation est la plus élevée. Dans ce cas, vous
    pouvez adapter l’inclinaison des panneaux en hiver avec un angle à
    60°.

  • Le
    masque d’ombre : il faut éviter toute projection d’ombre,
    partielle ou totale, sur vos panneaux solaires. Certains panneaux
    solaires sont interdépendants les uns des autres. S’il y a une
    faiblesse de production énergétique quelque part à cause d’une
    ombre, c’est toute la production qui est impactée. Il existe des
    modèles récents qui ne subissent plus cette contrainte mais pour
    optimiser le rendement, il reste indispensable d’éviter les zones
    d’ombre.

Quels sont les différents modèles ?

Il existe trois modèles de panneaux
solaires qui visent des objectifs différents.

Le panneau solaire photovoltaïque :
il capte la lumière des rayons du soleil pour produire de
l’électricité. Au moment où les photons de la lumière rentrent en
contact avec le silicium, le matériau semi-conducteur qui compose
les panneaux solaires, il se
crée une tension électrique continue. C’est ce que l’on appelle
l’effet photovoltaïque. Cette électricité continue est ensuite
transformée en courant alternatif par un onduleur afin d’alimenter
les équipements électriques.

Le panneau solaire thermique : il
capte la chaleur des rayons du soleil par le biais d’un liquide
caloporteur qui
réinjecte la chaleur produite dans le réseau d’eaux sanitaires à
l’aide d’un échangeur thermique.

Le panneau solaire hybride
(photovoltaïque et thermique) : il associe la technologie
photovoltaïque et la technologie thermique pour gagner de la place
et optimiser la captation des rayons du soleil.

Quel est le coût d’une installation de panneaux solaires ?

Le coût d’une installation de
panneaux solaires se divise en trois parties :

  • la qualité ou la composition du
    matériel choisi : à la base, un panneau solaire
    photovoltaïque est composé d’aluminium, de verre et de silicium.
    Le composant qui joue un rôle important dans les différences de
    prix, c’est le silicium. En effet, un panneau solaire en silicium
    monocristallin (composé d’un seul cristal) offre un meilleur
    rendement mais il coûte cher. Un panneau solaire en silicium
    polycristallin (plusieurs cristaux) offre un rendement plus faible
    mais le prix est accessible. Avec un panneau solaire en silicium
    amorphe, le rendement est faible mais l’équipement est simple à
    poser.

    Certains panneaux solaires disposent
    d’un onduleur qui doit être changé tous les 10 ans dont le prix
    varie de 1500 à 2000 euros pièce tandis que d’autres modèles
    disposent d’un micro-onduleur » qui coûte 40% plus cher mais
    qui se change après 40 ans.

    Un panneau solaire thermique se
    compose d’un plan vitré, d’une surface absorbante et de tubes pour
    transporter le liquide. Le prix dépend de la méthode de captation
    thermique utilisée qui varie en fonction des différents modèles
    de panneaux thermiques.

  • Le service de pose :
    l’installation des panneaux solaires est un service dont le prix
    dépend de chaque prestataire. Les contraintes techniques liées à
    l’habitation concernée et à la simplicité d’installation des
    panneaux (accessibilité, surface, etc.) ont également une
    incidence sur la facture finale.

  • L’entretien :
    les panneaux solaires sont simples d’entretien : il faut
    simplement les nettoyer une fois par an avec de l’eau tiède
    déminéralisée, ce qui peut être fait soi-même. Pour des raisons
    d’accessibilité et de sécurité sur le toit, vous pouvez cependant
    mandater une entreprise spécialisée dans le nettoyage de panneaux
    solaires.

Le
nombre de panneaux solaires à installer dépend de la superficie de
votre habitation, de votre consommation énergétique, du
nombre d’occupants dans votre maison et de vos objectifs de
production énergétique, c’est-à-dire si vous souhaitez assurer une
autonomie complète pour votre foyer ou simplement une alimentation
électrique complémentaire. N’hésitez pas à réaliser différents
devis auprès de professionnels pour trouver ce qui vous convient.

Les professionnels proposent
généralement 3 types de puissance de panneaux photovoltaïques :
3 kWc, 6 kWc et 9 kWc (kWc = kiloWatt-crête, c’est-à-dire la
production optimale dans les meilleures conditions d’exposition au
soleil.) Une installation moyenne de panneaux solaires
photovoltaïques qui se compose généralement de panneaux 3 kWc
revient à environ 10 000 euros.

Pour des panneaux solaires thermiques,
une installation moyenne pour une maison revient à environ 12 000
euros. Cependant, veillez à faire faire des devis par des
professionnels pour adapter leur offre à vos contraintes et à vos
besoins.

Quelles sont les obligations légales qui s’appliquent aux
particuliers ?

L’installation de panneaux solaires est encadrée par des règles
d’urbanisme et certaines restrictions peuvent s’appliquer en fonction
du plan local d’urbanisme (PLU),
de la zone concernée par l’installation de panneaux solaires ou si
vous habitez dans un bâtiment classé ou protégé.

Pour une construction neuve qui prévoit des panneaux solaires,
vous devez préciser votre projet dès la demande du permis de
construire. Si l’installation concerne des bâtiments plus anciens,
vous devez faire une déclaration de travaux au préalable. Dans tous
les cas vous devez systématiquement vous renseigner auprès de votre
mairie, de vos copropriétaires et de la Direction Départementale
des Territoires.

Quelles sont les erreurs à éviter quand on souhaite investir
dans des panneaux solaires ?

En arrivant sur le marché, l’installation de panneaux solaires a
donné lieu à de nombreuses arnaques venant de personnes peu
scrupuleuses qui avaient par exemple tendance à « gonfler »
le potentiel théorique de
production pour donner l’impression aux clients de réaliser des
économies astronomiques. Adressez-vous à un professionnel
reconnu dans votre région pour éviter les mauvaises surprises.

Le potentiel théorique optimal de production n’est pas le même
entre le nord et le sud de la France, c’est pourquoi vous devez tenir
compte de ce paramètre dans le choix des matériaux choisis et du
positionnement des panneaux.

L’auto-suffisance énergétique est l’un des grands défis du
21ème siècle pour gagner en autonomie et agir dans une volonté de
développement durable. La popularité des panneaux solaires a permis
de proposer une gamme de modèles variés et accessibles au plus
grand nombre. Il reste préférable de se faire accompagner par des
professionnels pour bénéficier de conseils avisés et réaliser le
projet le plus rentable par rapport à votre budget. C’est un
investissement à long terme, vous devez donc préparer votre projet
en amont pour sélectionner l’installation de panneaux solaires qui
convient à vos besoins réels.